Appareil locomoteur

Système squelettique

Système squelettique

Colonne vertébrale

Le squelette est la base soutenant tout le corps. Les os jouent un rôle important à la production du sang et fournissent le corps en minéraux divers.

Système musculaire

Les muscles présentent à peu près la moitié du volume corporal. Avec le scelette, ils rendent possible le mouvement et remplissent le corps d’énergie. Les muscles lisses assurent l’activité élémentaire des systémes respiratoire, cardio-vasculaire et digestif.

Colonne vertébrale

La colonne vertébrale soutient la tête d’une façon solide, mais souple, tient le corps droit et assure ainsi la souplesse et la rotation du torse. Trente-trois os du rachis, nommés les vertèbres, sont assemblés par des cartilages. Entre les vertèbres, les disques souples, constitués de cartilage solide, sont inserrés. Sous la pression, les disques s’applatissent afin que le choc soit diminué. Au cours des mouvements énergétiques, les disques sont exposés à des forces énormes, même des centaines de kilogrammes par centimètre carré.

Détail vertèbre

Maladies de la colonne vertébrale:

  • Scoliose
  • Hyperlordose
  • Hypercyphose
  • Cyphose-lordose
  • Lordose-cyphose
  • Protrusion discale
  • Lombosciatique
  • Syndrome du Piriforme, etc.

Les disques de la colonne vertébrale

L'articulation du genou

Genou

Malgré son apparance simple, l’articulation du genou appartient aux articulations les plus compliquées. En plus, dans le corps humain, c’est l’articulation la plus chargée. Le genou est composé de quatre os. Le fémur, l’os le plus grand, est réuni par deux os situés à l’avant-genou, à l’aide de la capsule articulaire et du ligaments. La rotule, située à l’avant-genou, lors d’une flexion, glisse dans le cotyle du fémur. Le genou frotte et plie, mais aussi effectue de nombreuses rotations légères. Le fonctionnement optimal du genou est assuré par les os, son mouvement pas les muscles et sa stabilité dans des positions différentes par les ligaments.

Maladie du genou

Maladies du genou:

  • Arthrose
  • Arthrite
  • Arthrite rhumatoïde
  • Lésion du ménisque
  • Déchirure du ligament croisé, etc.
THERAPIE Dans ma pratique, je retrouve souvent des douleurs des genoux. Et dans la plupart des cas, après le traitement, la vitesse de régénération d’un genou ajusté est suprenante. De même, on remet l’axe corporel en place, ajuste le genou, et on relâche des muscles et des ligaments. Pour attênuer des douleurs causées par une Arthrite rhumatoïde, il faut traiter le système immunitaire en même temps, car il s’agit d’un trouble de ce système. Si le genou est trop abîmé ou ses ligaments déchirés, une opération est nécessaire. Sinon je me permet de récommander un ajustement et d’éliminer toutes mauvaises habitudes qui mènent vers une aggravation ou, éventuellement, vers une opération.

Hip

Articulation lombaire

L’articulation lombaire unie une extrémité inférieure aux os du bassin. Sa tête construit le fémur et sa cavité est sur l’os du bassin. La rondeur de la tête et la profondeur de la cavité permettent une certaine amplitude des mouvements de deux côtés à condition que l’attitude soit stable en marchant et debout, sinon, la mobilité est reduite. L’articulation lombaire, notamment sa position optimale, a une influence remarquable sur l’attitude de tout le squelette, du bassin, de la colonne vertébrale et aussi des vertèbres particulières. La coxarthrose (arthrose de l’articulation lombaire) est la maladie la plus fréquente. On peut trouver son origine d’un mauvais comportement des éléments composant de l’articulation avec d’autres et d’un endommagement et d’une dégénération qui le suivent.

Maladie de la hanche

TERAPIE Sauf pour des petits enfants, je n’ai pas encore eu un patient dont l’articulation lombaire ou l’épaule sont dans la position optimale, je crois. L’articulation lombaire est parfois rétroversée et très douloureuse, mais elle est toujours ajustable. Dans la plupart des cas,après l’intervention, l’effet positif est durable. Je recommande aux patients avec ce diagnostic de se faire réexaminer dans un mois après un ajustement pour vérifier la nécessité de leur opération. Parfois, elle n’est plus actuelle. Si l’ajustement pouvait sauver votre jambe, pourquoi pas?

L'articulation de l'épaule

Articulation humérale

Pour sa grande mobilité et à la fois pour sa stabilité, l’articulation humérale est une des articulations les plus fragiles. Donc dans ma pratique, sa douleur chronique accompagnée par une mobilité réduite est très fréquente. La luxation (épaule déboîtée) ou des ligaments déchirés sont les accidents les plus courants.

L’arthrose – processus dégénératif. Des altérations dégénératives (arthrosique) progressives sur des cartilages et os huméraux ont pour conséquence les douleurs qui réduisent la mobilité et la force de l’ humérus. Il s’agit parfois de l’impigement syndrome et de l’arthrose AC, c’est- à-dire de la production d’excroissances articulaires et de la calcification au niveau du tandom.

THERAPIE Le fonctionnement de l’épaule dépend en principe de la position optimale des vertèbres cervicales, notamment de la C7, donc il faut commencer le traitement par ajuster ces éléments. Il est possible qu’on soigne les douleurs de l’épaule, le tennis-elbow, le syndrome du Canal carpien et d’autres maladies du bras par ajustement des articulations et par relâchement des muscles et des ligaments. Après ce traitement, les articulations ont la grande faculté de se régénérer et la douleur diminue aussitôt.